RECITAL : "L'Ars de Sonadori" - Ensemble Les Sonadori


RECITAL : "L'Ars de Sonadori" - Ensemble Les Sonadori

En stock

19,00
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .


L’Ars de Sonadori

da ballo o di musica

 

Ensemble Les Sonadori

Béatrice Linon, soprano de violon et violon exilande - Odile Edouard, soprano et alto de violon 

Nicolas Sansarlat, contralto de violon - Alain Gervreau, ténor de violon

Sarah Van Oudenhove, bassetto - Hervé Douchy, basse de violon

 

Celeste Giglio, balletto, à 6, Fabritio Caroso

S’io esca vivo à 6, Orlande de Lassus - Las voles vous, à 4, Orlande de Lassus

Sine tenez [Si me tenez], à 6, d’après Thomas Crecquillon - Adesto dolori meo, à 6, Giaches de Wert

Basela un tratto | El fransosin*, à 4, anonyme - Joyssance vous donneray, à 5, Adrian Willaert

Passomezo la doulce avec la reprinse*, à 4, anonyme - Ave Regina coelorum, à 3, Orlande de Lassus

Pater noster | Ave Maria, à 6, Josquin des Prez - Tu sai madonna mia, à 4, Orlande de Lassus

Martin minoit son portiau au marché, à 3, Vicenzo Ruffo - La cortesia, à 4, Orlande de Lassus

La gamba**, à 4, anonyme - Petite cammusette, à 6, Adrian Willaert

Petite camusete, à 6, Josquin des Prez - Quatre Branles* - Fagot*, à 4, anonyme

Pavane Le bon vouloir*, à 6, Claude Gervaise - Beatus vir, à 2, Orlande de Lassus

In te Domine speravi | Quoniam fortitudo mea, à 6, Orlande de Lassus

Tous les regretz, à 6, Nicolas Gombert

 

(* Le violon exilande double la partie de soprano. - ** Le violon exilande double la partie de ténor.)

 

Réunis par Alain Gervreau et Odile Edouard en 2012, les musiciens de l'ensemble « Les Sonadori » font revivre la fabuleuse histoire, encore bien méconnue, des ensembles de six violons à l’aube du XVIe siècle en Italie du nord. En novembre 2014, grâce à la prestation de l'ensemble, Alain Gervreau a obtenu un doctorat en Art soutenu par le Koninklijk Conservatorium et la Vreije Universiteit à Bruxelles. Lors de leurs prestations en concert, le public et les critiques ont plébiscité la clarté et la vocalité des instruments ainsi que la diversité des modes de jeux : processions en plein air ou dans un cloître, improvisation polyphonique, association des voix avec la lumineuse sonorité des instruments Renaissance dans les chansons profanes. Le répertoire couvre la période de 1510 jusqu'au début du XVIIe siècle, période qui était restée fermée jusqu'à ce jour à l'interprétation des "consorts" de violons.

 

Parcourir également ces catégories : Musique ancienne, Musique sacrée, Musique de chambre