HOLST : "The sun rising through the mist" - Calliope


HOLST : "The sun rising through the mist" - Calliope

En stock

19,00
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .


HOLST - "The sun rising through the mist"

Musique pour voix de femmes et harpe ou piano :

Choral Hymns from the Rig Veda, 2e et 3 e groupe, 1910
Eastern pictures, 1911 - Dirge and Hymeneal, 1915
Seven Part-Songs, 1925-1926

Nicolas Jouve, piano - Anaïs Gaudemard, harpe

Calliope, voix de femmes - Régine Théodoresco

Pour leur premier enregistrement chez Ligia, Calliope, Voix de femmes et leur chef Régine Théodoresco ont choisi de mettre en lumière les œuvres rares du compositeur britannique Gustav Hoslt, célèbre dans le monde entier pour sa suite symphonique 'Les Planètes' composée de 1914 à 1917.

Après leurs précédentes monographies consacrées à Michael Haydn, Francis Poulenc et Florent Schmitt justement saluées par la presse spécialisée, ils nous font découvrir ces œuvres de maturité (de 1910 à 1926) de Holst qui n’ont été véritablement redécouvertes que dans les dernières décennies du XXe siècle.

Dans ces différentes pièces, raffinées et lumineuses, saisissantes par leur brièveté même, Gustav Holst, si on sait l’écouter, nous parle de lui : de sa culture anglaise aux mélodies pures mais caractéristiques, de ses racines familiales avec le choix des instruments accompagnant les voix, (harpe et piano), de sa rencontre avec l’hindouisme, de l’homme modeste et du créateur singulier. Tout est dit dans le titre même d’un des numéros des Seven Part-Songs, Sorrow and Joy : Holst nous livre une musique de contraste et de synthèse, de virtuosité et de simplicité, de modernité et de tradition.

« Une musique pour se sentir  lumineux », comme dit Régine Théodoresco.

Parcourir cette catégorie : Musique sacrée